Tee Shirt « Skibby Dibby Dib Yo » Tee Shirt « Can’t Touch This »
The Presidents of the USA, Lump (1995)

The Presidents of the USA, Lump (1995)

Avec leur univers décalé, leurs instruments sortis tout droit d’un cartoon et des textes où l’absurde le dispute au surréalisme, les Presidents of the United States of America sont tombés à point nommé pour dissiper la grisaille post-Nirvana qui régnait sur le Seattle du milieu des années 90. Après une première sortie confidentielle en 1994 sur un micro-label, PopLlama, le premier album éponyme du groupe est réédité l’année suivante par Columbia, qui flaire le changement de vent. Les singles « Lump », « Peaches » et « Kitty » partent en radio et se propageront rapidement à toute la planète y compris la France, où « Lump » va s’échouer en rotation lourde sur Fun Radio.

Outre ses paroles sans queue ni tête écrites par le chanteur Chris Ballew lors d’une nuit de divagation cauchemardesque due à une pneumonie tenace « Lump » se distingue par un son caractéristique, fruit de l’association de la « basitar » et de la « guitbass » (guitares modifiées sur lesquelles ont été montées, respectivement, deux et trois cordes de basse). Ce son inimitable, véritable marque de fabrique du trio, fera le succés de ce premier album, qui s’écoulera à plus de six millions d’exemplaires, et sur lequel figurent « Lump », « Peaches », « Dune Buggy » ainsi qu’une reprise de « Kick out the jams » du MC5. Le disque sera réédité en France avec une relecture de « Ca plane pour moi » de Plastic Bertrand, enregistrée à l’origine pour une session « Inrockuptibles » sur France Inter.

« Weird Al » Yankovic, le Monsieur Parodie américain, transformera la même année « Lump » en « Gump », dotant la chanson d’un clip hilarant qui reprend “évidemment“ le personnage campé par Tom Hanks. Depuis, les Presidents ont adoubé cette version en terminant systématiquement leurs interprétations live de « Lump » par « and that’s all I have to say about that », phrase culte de Forrest Gump utilisée par Yankovic dans son pastiche.

Entre 1995 et 1998, les Presidents sortiront trois albums avant de se séparer officiellement « pour se consacrer à d’autres projets ». Une période durant laquelle ils sortiront néanmoins un quatrième album, Freaked out and small. Le groupe s’est reformé pour du bon en 2004 à l’occasion d’un cinquième album, l’un de leurs meilleurs, Love everybody. Enfin, These are the good times people, dernière livraison en date du trio, qu’ils ont défendu à Paris le 29 mai 2008 sur la scène du Trabendo.

Lump sat alone in a boggy marsh
Totally motionless except for her heart
Mud flowed up into Lump’s pyjammas
She totally confused all the passing piranhas
She’s lump she’s lump
She’s in my head
She’s lump she’s lump she’s lump
She might be dead