Tee Shirt « Skibby Dibby Dib Yo » Tee Shirt « Can’t Touch This »
Rozalla, Everybody’s Free (to feel good) (1991)

Rozalla, Everybody’s Free (to feel good) (1991)

Rozalla Miller voit le jour en Zambie le 18 mars 1964, d’une mère zambienne et d’un père anglais. Sa famille déménagera ensuite au Zimbabwe alors qu’elle est encore adolescente. C’est d’ailleurs dans ce pays d’adoption qu’elle fera ses premiers pas dans la musique, devenant une véritable icône et accrochant plusieurs numéros 1 au sommet des charts locaux. En 1986, elle obtient un rôle de figurante (une prostituée) dans le film d’aventure Allan Quatermain et les mines du Roi Salomon, tentative cheap de surfer sur le succès de la saga Indiana Jones (et accessoirement un des premiers rôles « srieux » d’une certaine Sharon Stone). Réalisant que ses rêves de célébrité internationale ne se réaliseraient pas si elle restait en Afrique, elle quitte le Zimbabwe en 1988 pour Londres, où elle ignore encore ce qui l’attend.

Elle sera rapidement découverte par l’équipe de production Band of Gypsies qui composera pour elle un premier single, « Born to luv ya », resté confidentiel. La seconde tentative, « Faith (in the power of love) » sera déjà plus probante et fera une première percée dans les charts anglais. Il faudra attendre août 1991 et la sortie de « Everybody’s free (to feel good) » pour voir la chanteuse atteindre la consécration. Le single se placera un peu partout dans les Top 10 européens (numéro 4 en France) et accédera même au Top 40 US, ce qui lui vaudra d’ouvrir pour Michael Jackson sur plusieurs dates américaines. Le single « Faith » sera réédité dans la foulée, suivi d’un nouveau titre, « Are you ready to fly », qui réalisera également une jolie performance en janvier 1992. En 1993, elle enregistre « I love music » pour la bande originale de « L’impasse » de Brian de Palma.

Comme beaucoup de morceaux de l’époque, « Everybody’s free (to feel good) » a connu plusieurs remixes/mises au goût du jour : en 1996, 2000, 2002 et 2005. La dernière réédition en date faisant suite à son passage dans l’émission anglaise Hit me baby one more time où des « one hit wonders » sont invités à interpréter leur tube emblématique ainsi qu’une reprise plus récente (elle choisira « Fly by » du boys band Blue). Plusieurs reprises sont également à signaler, notamment par le groupe dance allemand Blümchen qui s’appropriera la mélodie en 1999 sur « Ich bin wieder hier » ou en version chorale sur la BO de Romeo + Juliet de Baz Luhrmann.

Enfin, autre tendance lourde de la fin des années 2000 : le sampling de tubes 90’s (on se souvient encore avec douleur de Pakito samplant le « Tu tatuta tuta ta » de Pinocchio lui-même sample d’un tube 80’s de transe ou l’emprunt plus subliminal par Yelle du « Short dick man » de 20 Fingers pour son « Je veux te voir »). Quant à « Everybody’s free », il revit (?) actuellement sous les platines de Bob Sinclar, qui en reprend le refrain sur son « Sound of freedom ».

Officiellement encore en activité, Rozalla a repris en 2006 le « Dancing Queen » d’ABBA.

Brother and sister
Together we’ll make it through
Some day a spirit will
Lift you and take you there
I know you’ve been hurting
But I’ve been there
Waiting to be there for you
And I’ll be there just helping you out
Whenever I can
Everybody’s free to feel good