Tee Shirt « Skibby Dibby Dib Yo » Tee Shirt « Can’t Touch This »
Haddaway, What is Love (1993)

Haddaway, What is Love (1993)

Assurément LA chanson emblême des années 90 ! Il n’y a qu’à voir dans quel état de transe elle met le public lors des soirées « We are the 90’s ».

Nestor Alexander Haddaway voit le jour à Tobago le 9 janvier 1965, d’un père biologiste marin et d’une mère infirmière. Il grandira pourtant aux Etats-Unis où, enfant timide et bègue (comme Scatman), il se prendra de passion pour la musique des Beatles, de Police et de Prince. Après avoir pris des cours de chant et de danse, il s’exile à Cologne en 1987 pour lancer sa carrière artistique. Il s’associe avec le claviériste Alex Trime (qu’on retrouvera quelques années plus tard chez DJ Bobo ou Centory) et rencontre en 1992 le duo de producteurs Dee Dee Halligan et Junior Torello. Ce sont ces derniers qui convainquent Haddaway de réorchestrer en version dance ce qui n’était à l’origine qu’une ballade même pas destinée à voir le jour : « What is love? ». Sorti le 18 janvier 1993, le single connaît un succès fulgurant et fera le tour du monde, s’accrochant aux plus hautes places des charts internationaux. Après six mois d’exploitation intense, « What is love? » laissera finalement la place à « Life », « I miss you » et « Rock my heart », tous extraits de l’album sobrement intitulé The album (qui contient aussi une reprise d’un classique de Bob Marley, « Stir it up », sorti exclusivement en single aux Etats-Unis).

Sorti le 23 juin 1995, le deuxième album d’Haddaway, The drive, reçoit un accueil presque équivalent, notamment grâce à la jolie percée du single « Fly away » dans les classements single et club (et ce malgré un clip kitschissime à base de chevaux dans le désert au soleil couchant). Ensuite, comme beaucoup de ses consorts de l’époque, sa carrière connaîtra un second souffle à la fin des années 90 en Europe de l’Est, où l’eurodance reste un style très prisé. Artiste complet (musicien, chanteur, chorégraphe et même styliste), Haddaway dépasse le seul cadre de la dance et s’essaye en 2005 à un album plus pop, logiquement baptisé Pop splits, après avoir sorti une flopée de remixes de ses plus grands tubes.

Solidement installé dans l’inconscient collectif mondial comme un des morceaux les plus représentatifs des nineties, « What is love? » a longtemps été associé à un sketch légendaire de la célèbre émission comique Saturday Night Live, où les encore peu connus Jim Carrey et Will Ferrell (flanqués d’un Chris Kattan qui ne suivra pas la destinée des deux précités) incarnent trois dragueurs minables qui essayent d’emballer tout ce qui bouge. Le sketch culte, décliné à outrance dans l’émission (avec des guest stars comme Sylvester Stalone, Pamela Anderson ou Jack Nickolson), sera même transposé au grand écran sous le nom de « Une nuit au Roxbury », toujours avec « What is love? » en thême récurrent. La chorégraphie très caractéristique des acteurs marquera tellement les esprits que Pepsi la reprendra à son compte cette année dans sa traditionnelle (et décevante) pub pour le Superbowl. « What is love? » est évidemment encore de la partie.

Enfin, sentant le vent de la nostalgie tourner à son avantage (le monsieur est titulaire d’une maîtrise en marketing), Haddaway vient de s’associer à une autre figure mythique des années 90, Dr Alban, pour un hymne revival judicieusement intitulé « I love the 90’s ».

Ca tombe bien, nous aussi.

What is love
Baby don’t hurt me
Don’t hurt me, no more
Baby don’t hurt me
Don’t hurt me, no more