Tee Shirt « Skibby Dibby Dib Yo » Tee Shirt « Can’t Touch This »
Babylon Zoo, Spaceman (1996)

Babylon Zoo, Spaceman (1996)

Nous sommes en 1995. Après s’être fait bringuebaler de label en label par un directeur artistique particulièrement instable qui leur avait mis le grappin dessus en 1993 sur la foi d’une démo 3 titres, les anglais de Babylon Zoo se retrouvent finalement signés chez EMI. Croyant tenir sa réponse space-age à la pop hégémonique d’Oasis, la major britannique s’empresse d’offrir au groupe un contrat de sept albums; du jamais vu.

Une fois cette formalité passée, le morceau « Spaceman » est alors désigné comme single mais sa sortie se verra repoussée pour coincider avec la pub Levi’s qui l’utilise en fond sonore; et plus particulièrement la fameuse voix « accélérée » si caractéristique, absente du morceau original et greffée à partir d’un remix d’Arthur Baker. On peut d’ailleurs entendre après le premier refrain le « I killed you all » qui servait d’intro à la première mouture de la chanson (« I killed your mother, I killed your sister, I killed you all »).

Janvier 1996, « Spaceman » sort enfin dans le commerce et se hisse en quelques semaines au sommet des principaux classements mondiaux (24 pays au total, dont la France), tandis que l’album The boy with the X-Ray eyes dont il est extrait s’écoule à plusieurs millions d’exemplaires. Pris dans un élan d’enthousiasme, le magazine référence Rock & Folk le consacrera même « disque du mois », promettant à  Babylon Zoo une longue et fructueuse carrière. Un deuxiême single, « Animal army » fera une percée timide en Angleterre, mais ne traversera même pas la Manche. En 1999 sort l’album King Kong Groover dans l’indifférence générale, malgré un single honorable : le très « oasissien » « All the money’s gone ». Suite à ce revers, le leader Jas Mann quittera un temps le monde de la musique pour se consacrer à  des causes humanitaires en Inde, pays dont il est originaire.

En 2005, un troisième album, Cold Clockwork Doll, est pourtant annoncé. On l’attend toujours.

En 1999, le groupe d’electro-black-metal Kovenant livrait sur l’album Animatronic sa propre version du morceau. On a également pu voir l’égérie pop-rock Katie Melua reprendre la chanson sur scène lors de sa tournée 2006.

There’s a fire between us
So where is your god?
There’s a fire between us
I can’t get off the carousel (X3)
I can’t get off this world

The sickening taste
Homophobic jokes
Images of fascist votes
Beam me up ’cause I can’t breathe

Spaceman
I always wanted you to go into space, man.
(Intergalactic Christ)