Tee Shirt « Skibby Dibby Dib Yo » Tee Shirt « Can’t Touch This »
2Pac, California Love (1996)

2Pac, California Love (1996)

Tupac Amara Shakur aka 2Pac, Pac, Makaveli, Makaveli (Tha Don) est né le 16 Juin 1971 à New-York dans une famille activiste « Black Panther », c’est pourtant du côté de la Californie que Shakur va devenir le rappeur qui a vendu le plus grand nombre d’albums dans le monde.

Arrivé à  Marin City à 17 ans, Tupac commence sa carrière musicale avec le crew de Digital Underground qui le recrute à  la base comme technicien et danseur avant de lui laisser poser son flow sur les albums « This Is an EP Release » et « Son Of a P« .

En 1992, Tupac sort son premier allbum solo « 2Pacalypse Now », l’opus est un succès qui arrivera même aux oreilles de Dan Quayle le vice-président des Etats-Unis de l’époque qui condamnera les propos crus et vulgaires du jeune patriote (dont le truculent « Crooked Ass Nigga » ). La notoriété de Tupac ne cesse de grandir, ses apparitions au cinéma dans « Juice » ou « Poetic Justice » aux côtés de Janet Jackson contribuent à poser le bonhomme dans le paysage américain.

Alors que le gangsta n’avait connu jusqu’alors aucun démêlé avec la police (contrairement aux vrais gangsters comme Snow) celui-ci commence doucement à taquiner la justice à coups de feu. En 1993, le rappeur se fait éjecter du casting de Menace II Society pour avoir sauvagement molesté le réalisateur. S’en suivent de multiples accusations d’agressions, de bastons et fusillades diverses.

En février 1995 Tupac prend 4 ans pour l’ensemble de son oeuvre pour finalement sortir au bout de 8 mois (1,4 millions de dollars versés par son nouveau label Death Row Records).

Tupac profite de ce repos forcé pour travailler sur son nouvel album « All Eyez on Me » qui sortira dès sa sortie de prison en février 1996. Le succès est fulgurant. La vague West Coast va déferler sur le monde et « California Love » va en devenir le porte drapeau estampillé « G-Funk ».

Matt Pokora a alors 11 ans et zone du côté de Mundolsheim, Bas-Rhin. En écoutant « California Love », le jeune alsacien a une révélation, « Je suis noir, je suis West Coast« . Devant cette évidence, il décide de prendre les choses en main, désormais il boira sa bière dans un sac kraft, portera un bandana noué à l’envers sur la tête et appellera ses amis « Nigga ». Comme quoi.

De son côté Tupac reçoit 4 balles dans le torse le 7 septembre 1996 à Las Vegas. Il ne meurt pas. Il profite de la situation pour faire croire à son décès mais part en réalité du côté du Nicaragua vivre loin de la pression du show-business américain. Depuis Managua, la capitale, il prépare son poulain, Barack, à l’élection américaine de 2008, bien aidé dans sa tache par Ayrton Senna et Notorious B.I.G.

California (california), knows how to party (knows how to party)
California (west coast), know how to party… (That’s right)
In the city (city) of LA, city of LA…
In the city of good old Watts, good old Watts…
In the city, city of Compton (city of Compton)…
We keep it rockin’, (keep it rockin’) We keep it rockin’…